Il pleut, ça mouille, c'est la fête à la grenouile

Les conditions sont excellentes. Avec les pluies du mois de Mai et tout au long du mois de Juin. Les niveaux d'eau sont très bons.
Une rivière  sous la pluie, c'est aussi une bonne alternative à toutes les autres activités qui auraient pu être annulées à cause du mauvais temps.

Pour les plus téméraires, les vagues sont grosses, elles claquent au passage du bateau. Ca pousse, la rivière est rapide. La navigation est fluide, on voit plus un caillou. Ce ce dont nous avons l'habitude au printemps.
Pour les plus jeunes ou moins à l'aise dans l'eau, nous adaptons nos parcours en fonction des niveaux de chacun. Nous descendons sur la partie basse des Dranses qui est peu fréquenté d'ordinaire. L'activité reste la même. Le timing est le kilométrage restent le même. Il y a encore de belles vagues sur le parcours. Le décors s'ouvre à la sortie des gorges des Dranses sur des méandres. La rivière y est différente, la végétation aussi et donc la faune aussi.

Le parcours des basse Dranses, c'est une rivière qui est en constante évolution en fonction des crues, du déplacement du lit de la rivière. D'un côté, ça érode, les arbres tombent, de l'autre, ça repousse rapidement avec des espèces colonisatrices.  Comme nous sortons des gorges, le regard se portent sur d'autres points de vue.

Retour